Fédération Fédération Zhu
Forum de discussion et de roleplay autour de la Fédération Zhu, les triades post-apo du jeu fract.org
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

Popi...

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 20:19 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Les Dragons Noirs sont en route, irrémédiablement, bravant le vent et les tempêtes de sable, dans une organisation chaotique avec leurs quelques bestiaux mais putain qu'ils ont faim. Les Dragons Noirs ne sont qu'une poignée, un simulacre de triade post-apo, loin de l'âge d'or sur les quatre mers, loin des archipels, de la fédération Zhu. Loin de tout ça.
Les Dragons Noirs font ce qu'ils peuvent pour survivre et à tout moment ils font honneur aux anciens.
Tels sont les Dragons Noirs, des paumés dans le wasteland fédérés par les us d'organisations lointaines que certains d'entre eux n'ont jamais connu.

Depuis plusieurs jours, ils fouillent des ruines, les tempêtes de sable ont souvent ceci de vertueux que de révéler aux groupes nomades des ruines, des vieux complexes abandonnés, des bouts de villages jusqu'ici planqués sous des dunes, et là, là putain c'est du velours, les chasseurs de trésors se réveillent, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber.
Des betteraves, le plus souvent.


Motor s'efforce de ne rien montrer de l'embarras dans lequel ce continent le plonge... Il ne comprend rien aux moeurs locales, tâche de se faire au peu de géopolitique qu'il pense avoir pigé.
Mouais.



Ils sont partis au crépuscule avec Maoi, laissant des ordres aux autres.
Ils sont partis armés d'arcs, ils sont partis tâter le putain de terrain. Erreur que de ne pas répondre aux messages en onde courtes envoyés. Race noire. Pas belle pour un sou, elle roupille près des restes de son dîner quand ils approche.
PAs de zèle inutile.

Motor lui colle un coup de pompe dans la hanche, histoire qu'elle se réveille... Lorgnant déjà sur affaires...

Maoi.
Ligote cette femme.
Tu auras le droit de la prendre, une fois de retour au camp, qu'en dis-tu ?


Elle ne semble pas bien comprendre ce qui lui arrive, Motor ne fait même pas attention à elle.
Sauf qu'il se sent putain de bien, comme au bon vieux temps des razzias, comme au bon vieux temps où les villageois payaient leur tribut à la Fédération en leur confiant leurs jeunes pucelles...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Jan - 20:19 (2012) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maoisai
Dragons Noirs

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 31
Localisation: Nature

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 21:30 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Maoi sai sans hésitation obéi à l'ordre de Motor en profitant de la surprise pour ligoté l'adolescente sans difficulté. Puis, lorsque tout danger de fuite fur écarté, se retourna vers Motor avec un air moqueur, mais qui cachait quand même une pointe amère de vérité.

- Je pourrais feindre être honorer par l'offre, mais... en fait... de peu... je m'en considère insulté...

Il se garda bien d'expliquer pourquoi, comme si c'était évidant pour tout le monde. Il se retourna froidement, un cours moment, vers Pipo, puis se retourna vers Motor.

-Aller on a suffisamment perdu de temps ici. Retournons au camps.

Il regarda Motor attendant une réponse comme épuisé par quelque chose... par une sorte de course mentale...comme par un désir vague de fuir.


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 23:34 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Pendant ce temps-là, Juan s'enfonce dans la forêt au sud du camp. Ses pas sont rapides et agiles, dans ses bottes lacées parfaitement. Ses vêtements et ses cheveux sont arrangés pour ne gêner aucun de ses mouvements, pour éviter de s'accrocher aux branches. Elle fait des pauses régulières, pour vérifier si le groupe est toujours en position derrière elle, mais aussi pour préciser la vision de ces reflets aperçus, si ils correspondent bien à une carcasse.
Elle fait encore quelques pas, pour s'enfoncer entre les branches. Les amandes de ses yeux scrutent les alentours, personne. Le lieu est abandonné. Aucune trace de vie récente.

Elle approche. Retient son souffle. Concentrée, elle déplace avec précaution une bâche de plastique, elle la replie lentement pour éviter le bruit qui pourrait parasiter sa perception de son environnement.
Dessous, un vieux fauteuil en cuir épais. Elle fronce les sourcils devant un tel meuble. Elle n'a jamais vu un siège de ce style et le trouve laid.
Elle relève le bas de son pantalon jusqu'au genou pour tirer un couteau minutieusement aiguisé de son étui attaché à son mollet. Puis, de sa lame, elle découpe ce qu'elle pense être le plus utile : le cuir qui pourra peut être servir pour réaliser un bout d'armure. Elle réussit à en extraire un bon kilo. Le reste a été mangé par des vermines certainement pour hiberner.

Elle range le tout dans son sac, et se remet en route vers le campement.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 00:30 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Retour au camp, des hommes, des femmes, des Dragons Noirs.
Elle est ligotée, ne prend pas la parole ni même ne montre la moindre résistance. Motor, en bon fils des quatre mers, obtus et persuadé en son fort intime qu'il n'est qu'une manière de mener sa vie de guerrier, qu'un dogme, est fier.
Fier de ramener une  nouvelle recrue, fut-ce contre son gré, et fier de l'attitude de Maoi.
Chemin faisant, les asiatiques ont pu deviser. Un peu.

Pourquoi te sentir insulté ? Parle-moi de toi, Maoi.. Tu es un fils de ces terres, n'est-ce pas ?
Prendre une femme est un honneur qui échoit à tout guerrier. Tu es un guerrier, probablement meilleur que moi. Je t'offre cette femme, pourquoi la refuser ? Si tu as envie d'elle bien entendu.
Tu sais, depuis mon arrivée sur ce continent, j'ai appris. Appris les moeurs locales.

La peau de cette femme ne te donne donc t-elle point l'envie d'y goûter ?
Je le comprendrais.
Explique-moi. Je te le demande comme une faveur. Pour comprendre.

J'ai connu des villes de bric et de broc où l'on célébrait un rite du nom de mariage. Un homme et une femme décidaient d'un commun accord de s'unir l'un à l'autre, de manière exclusive, j'ai toujours été fasciné par cela.
Alors explique-moi... Tu affirmes avoir été insulté. Je demande sincèrement à comprendre.



Jetant un oeil à la nouvelle esclave, il se demande soudain si elle est vierge... Elle a déjà saigné, sûr, c'est une femme faite. Il se demande aussi s'il ne devrait pas l'honorer lui-même avant de la confier à ses hommes, la tradition l'exigerait...


Revenir en haut
Maoisai
Dragons Noirs

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 31
Localisation: Nature

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 02:59 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Maoi sai sourit discrètement de satisfaction. Motor avait posé plusieurs questions et si Sai avait été un peu énerver sur le coup maintenant il voulait simplement profité de l'occasion pour gagner des galons. Il se retourna vers Motor le regardant droit dans les yeux  d'une manière calme et lente il lui posa à son tour quelques questions:

- Mon ami, me considérez-vous comme un lâche? Croyez-vous que j'aurais peur de vous  demander le droit à mes honneurs de guerrier si tel en était mon désir? M'offrir mon droit? Comment pouvez-vous m'offrir ce qui m'es de droit?  N'est-ce pas là une insulte à la fierté du guerrier? Mais... vous avez raisons... je ne veux pas...


Il prit une courte pause comme avec hésitation. Il regarda Motor pour voir s'il l'inviterait à continuer. On pouvait sentir qu'il avait encore beaucoup à dire, mais en même temps il préférait être prudent.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 20:33 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Il lève un sourcil, interloqué...
Mmmmh...


Tu m'intéresses...
Pourquoi te sentir offensé ? Je dirige cette triade, il me plait que tu en fasses partie, mais je ne connais rien de ta culture.
Je pensais te faire honneur en te l'offrant. A mon tour de me retrancher derrière mes rites... Je me sens insulté que tu refuses, MAoi...



Petit sourire, il attend la réaction de son compagnon...

Prouve-moi ta valeur et baise-la...

Provocateur, le Dragon...


Revenir en haut
Maoisai
Dragons Noirs

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 31
Localisation: Nature

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 03:45 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Sai eu un léger sourire espiègle, la situation semblait particulièrement l’amuser. Il aimait bien échanger sur le bien, le mal, le respect et tout ce qui pouvait toucher de proche ou de loin l'éthique.

- Et pourquoi donc? Est-ce vous que j'insulte ou encore vos rites?


Maoi sai n'attendait pas vraiment de réponse et continua.


- Soit, si c'est l'un vous avez bien raison. Sachez dès lors que je vois en vos présents le reflet de votre estime envers moi. Lorsque je refuse votre cadeau c'est votre jugement que je refuse. Je vous dis, mon ami, que vous me sous-évaluer et que je mérite mieux. Vous trouvez cela insultant? Je vous comprends donc et je suis d'accords... mais cela ne change en rien le fait que je n'accepterais pas votre cadeau. Je crois valoir mieux et si vous voulez me faire honneur vous devrez faire mieux... beaucoup mieux.

Sai continua a réfléchir sans dire mot. Il n'avait pas peur de choquer Motor en lui disant directement l'insulter... plutôt il considérait lui faire preuve d'un respect qu'il offrait à très, très, peu de gens. Il ne saurait être dirigé par un homme qui ne reconnaitrait pas cette forme respect pour plutôt y voir une opposition à son autorité. Pour Maoisai, c'était l'heure de tester son chef et de voir s'il pouvait le reconnaitre comme tel.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 08:56 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Il y a une ligne mince et subtile entre orgueil guerrier et pédante flagornerie. Posséder une femme asservie est un honneur sur les quatre mers...

Il en reste là et ils avancent parmi le sous-bois en direction du camp...
Quelques tentes derrière une dune, en lisière de forêt, près d'une sorte de muret de pierre formant une arche rompue en son sommet, peut-être un pont de l'ancien temps, impossible à dire, difficile pour les habitants du wasteland d'émettre des théories argumentées sur les artefacts de l'Avant trouvés ça et là.
Les autres sont là, Motor évite soigneusement de regarder Maoi. Est-il contrarié ? Fâché ?

Il tire la corde à laquelle Popi est ligotée au centre du camp, près du feu... D'une voix claire et forte...


Cette femme est désormais propriété des Dragons Noirs, prise de razzia et sera soumise à nos rites, sera bien traitée et pourra être choisie.
Juan. Je veux que tu la prépare au rituel du sel. En tant que chef de Dragon je la prendrai lors de la veillée. Elle sera ensuite affectée au service, et disponible pour chaque guerrier de la triade...


Il esquisse un demi-sourire.


Du moins pour ceux qui estimeront qu'il s'agit d'un honneur suffisant...

La pique est lancée, mais bienveillante, il sourit cette fois carrément en se dirigeant vers sa tente pour se changer, et pose une main sur l'épaule de Maoi...

Un jour j'espère t'offrir ce que tu crois mériter. Mais ne m'insulte plus de la sorte.


Et il s'éloigne...


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 09:56 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Juan range sa trouvaille de manière à ce qu'elle sèche convenablement, quand elle entend Motor rentrer avec Moaisai et la nouvelle femme.
Lorsqu'elle reçoit l'ordre de la préparer pour le rituel, elle file chercher un large morceau de tissu qu'elle déplie et dépose sur le crâne de cette femme. Une manière de dissimuler son visage des regards des hommes.
Elle lui murmure à l'oreille quelques mots rassurants avant de lui prendre la main et de l'attirer dans la forêt avec un sac sur le dos.


(HRP : Si Popi s'inscrit sur le forum, je ferai un rp avec à propos de cette préparation.)


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 15:39 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

(HRP : [fallait jouer une fille] Vous ne saurez rien bande de curieux. [/fallait jouer une fille] )

Lorsque Juan et Popi reviennent au camp, c'est de la même manière qu'elles sont parties. Le tissu cache toujours le visage et le haut du corps de l'esclave, et Juan lui tient la main pour la guider entre les broussailles.
Elles viennent donc au milieu du campement. Elles n'attendent plus que Motor Lee.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 17:43 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Et c'est une tête de Dragon nu comme un ver qui sort de sa tente.
Tous tatouages au vent, il avance fièrement entre les différents sacs emplis de marchandises diverses entreposées non loin du feu...

Pour bien comprendre, imaginez... Imaginez les triades de la Fédération Zhu, sur leur porte-avion sillonnant les quatre mers et les archipels, imaginez quelques vieillards lubriques et séniles, ou l'inverse, à la tête de cette assemblée de guerriers et de pirates, entretenant des rites ancestraux très stricts. Imaginez ce qu'ils appellent le rite du sel.
Lorsqu'un guerrier désire s'approprier l'exclusivité d'une femme, une de ces femmes confinées dans les soutes où une micro-société matriarcale dirigée par les anciennes régit le quotidien, ladite femme doit être soumise au rite du sel. vierges, le plus souvent, elles sont alors prises publiquement, devant la fine fleur des guerriers asiatiques, par les anciens. Il se racontent qu'ils ne bandent pas systématiquement mais c'est une autre histoire.
Cette cérémonie a pour but de les faire passer à l'age de femme, et d'être honorées par les gardiens des us des triades, qui donnent là leur bénédiction au guerrier désirant ajouter une femelle à son harem, voire de faire d'elle sa favorite. Il n'est pas rare qu'un guerrier n'aie qu'une femme, ce qui se rapproche d'une condition d'épouse dans les autres cultures...


Nous avons là une mini triade reconstituée en terrain hostile, le wasteland du Fract, et en guise d'ancien, ne subsiste que Lee, la tête de Dragon...
Voilà pourquoi tout le camp peut le voir avancer vers Pipo et lui appuyer sur les épaules pour la mettre à quatre pattes. S'agenouillant derrière elle, Il caresse son sexe pour lui donner l'érection nécessaire à la cérémonie... Lorsqu'il entre en elle sa queue est bel et bien dure. La cérémonie peut commencer sous l'oeil excité, anxieux, consterné, libidineux des membres de la triade...


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 21:50 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Sheng se pose juste devant l'esclave à quatre pattes et la fixe droit dans les yeux tout en allumant sa pipe à opium. Ce qui l'interresse c'est de voir les expressions sur le visage de la soumise... Aaaaaahhhh, comme au bon vieux temps. Ce n'est pas de l'excitation, non, pour Sheng c'est un peu comme un séance ciné'.

Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 21:59 (2012) Sujet du message: Popi... Répondre en citant

Juan a soulevé le drap de l'esclave quand le Dragon est arrivé. Elle est nue et belle. Jeune, trop jeune aux yeux de Juan. Elle aurait aimé lui laisser le temps d'apprendre. Il faut bien 4 ou 5 ans minimum, avant de devenir une esclave digne de ce nom.
Elle l'a coiffée, maquillée selon ses coutumes. C'était complexe puisque la nature des cheveux n'est pas la même et la peau bien plus sombre. Mais elle est satisfaite de son travail.

Quand Motor débute le rituel, le souvenir du sien la prend à la gorge. Elle aimerait bien s'isoler dans une des tentes, mais elle ne veut pas abandonner Popi.
Elle reste au bord du champ de vision de la jeune fille, essayant d'avoir un sourire fier pour elle, pour l'encourager dans ce grand tournant de sa vie. Elles auront bientôt un point commun.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:57 (2018) Sujet du message: Popi...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com