Fédération Fédération Zhu
Forum de discussion et de roleplay autour de la Fédération Zhu, les triades post-apo du jeu fract.org
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

[ANIM] Les ruelles de la ville
Aller à la page: 1, 2  >
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 14:49 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Une équipe de quatre membres de la triade dans une ruelle...
Ils sont menés par Motor, derrière lui, Amida.

A quelques mètres derrière, Wyk, suivi de près par Maoi qui inspecte leurs arrières.

Motor fait soudain signe de s'arrêter en levant une main. Devant eux une antique station-service en décombres. S'en échappe une légère fumée, comme celle d'un feu à l'agonie...
Lui se plaque contre le bâtiment formant la paroi gauche de la ruelle, et braque son arme dans la direction de la station... Un signe à ses équipiers. Ils comprendront ce qu'ils ont à faire...



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Fév - 14:49 (2012) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 16:01 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

  Wyk a laissé l'encombrant arc auprès de sa monture. C'est muni de sa crosse en guise de bâton de marche qu'il suit la troupe. Et puis, que vaut un borgne à l'arc de toutes façons ?

Il se fait, pour une fois, très silencieux. Bénissant ses chaussons de cuir qui ne produisent qu'un léger frottement, les maudissant intérieurement quand ils ne s'avèrent pas assez épais pour émousser le tranchant d'un bout de verre ou la dureté d'un débris.

Lorsque Motor stope la troupe, il met un certain temps à en comprendre la raison. Vvisualisant enfin la fumée, il se ramasse, ôte sa cape de haillons, et la roule dans la poussière pour en ternir et en rompre le noir trop prononcé.

Puis, il rabat sa capuche avec un œil rieur sur le chef et commence à ramper comme une limace vers l'objectif. Maoi ne tirera jamais sur lui, et Motor ne gueulera pas, si proches d'un danger potentiel, sauf si il a surestimé leurs intellects. Après coup ? Peut être qu'il se fera tuer, oui. Peut être pendant son escapade. Pour ce que ça change...

"Qui s'est incliné une fois n'a plus peur de ramper. Mourir debout ? Bon pour les livres."

Les héros sont souvent ceux que l'on attend le moins. Qu'a t'il à perdre ? Rien. A gagner ? Beaucoup, si il survit. Et Wyk s'en tire toujours, il le sait, il le sait, oh...

Effectivement, chacun à sa place...


Revenir en haut
Dragon Noir
Dragons Noirs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 11:21 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Plus Wyk s'approche plus l'odeur âcre du caoutchouc brûlé devient forte. A l'intérieur de la Station délabrée, des coups réguliers, comme des coups de marteau.
Un bricoleur du dimanche ? Personne ne siffle de chanson pourtant.
Les coups s'arrêtent pour laisser place aux crissements d'un métal qui en découpe un autre.
Tout ça, c'est uniquement à l'intérieur du bâtiment que ça se passe.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 12:18 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Y'a pas, il en a dans le slip le petit être à un oeil...
Les trois guerriers le regardent faire, interloqués. Motor ne peut pas gueuler. Et il n'en a pas envie...
Il ne sait pas trop d'où lui vient ce réflexe à Wyk, une sorte d'instinct auto-destructeur peut-être, mais il s'y prend bien... En fait il est parfait en éclaireur/appât.
Il fait signe à Amida et Maoi, les trois visent la station, prêts à arroser si un danger venait inquiéter Wyk..

Impossible de lui donner le moindre ordre...
Les attendra t-il, une fois arrivé au bâtiment, avant d'ouvrir la porte ?...



Rien n'est moins sûr...


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 14:00 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Et Wyk ne flanche pas. Si il se retourne, il est mort. Si il hésite, il est mort. Wyk n'a plus rien à perdre.

http://www.youtube.com/watch?v=BQ7u1ZB0M28

L'odeur infecte le pousse à rabattre le col de sa cape sur son museau. Il connait ça, le pneu qui brûle. Ce qui soulève toujours d'épais paquets noirs, oui. Presque solides. C'était la marque d'une ville pillée. Quand la flotte passait, capturait les hommes pour les offrir à l'eau glacée, en sacrifice, pour faire revenir le vent. Quand la flotte capturait les femmes pour en meubler son quartier général, et métisser un peu son patrimoine génétique d'insulaire, oui. Il ne restait que des pneus brûlés pour dire aux autres flottes "Emplacement pris, revenez dans dix ans."

Sauf que la, c'était différent. Ce n'est pas la flotte. Pourquoi brûler des pneus alors ? Aucune utilité. Dans l'esprit singulièrement torse de Wyk, cela ne peut dire qu'une chose : Les types en face sont des fous furieux. Cramer des pneus, comme ça, ouais ! Rien ne les arrêtera.

Mais il s'est interdit la peur. Il aurait aimé ne pas être borgne pour mieux y voir. Avoir de belles lunettes comme Motor. Mais non. Alors il écoute, tombe sa capuche, plaqué près de la porte, pour évaluer combien de types sont la, à marteler du fer... De vrais dingues, qu'il se dit. Et si c'était en fait une machine ? Bref, il bloque, n'arrive pas à concevoir ce qui peut se passer derrière, et encore moins pourquoi.

Il se retourne vers la triade et pose son index sur ses lèvres bleues, avant de faire signe de venir. Sans doute auront ils de meilleures idées, ou à défaut, de meilleurs flingues.



Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 14:21 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Oui, ça pue, on peut le dire.
Effectivement.

Il faudrait être sourd pour ne pas entendre les bruits émanant de la station. soit on a affaire à un super atelier tuning qui te sort des golf post-apo rabaissées et tout, de la Chryslus Motors Highwayman à faire pâlir d'envie les goules les plus bling bling.. Soit nous avons là quelques psychotiques qui après avoir bouffé une bonne famille catholique se remettent à leur oeuvre d'art de toute une vie, une sculpture de métal soudé, agrémentée de membres humains.
Ou autre chose.


Wyk a fait le job.
Motor s'élance le premier, invitant les copains à le suivre.
Quelle grâce. Une putain de gazelle bridée. hop hop hop.
Ils trottent le plus silencieusement possible, têtes rentrées entre les épaules, genoux fléchis et armes braquées sur la boutique. Maoi a le droit de débander son arc. On est pas des machines.

Pas d'encombres. Ils arrivent tous à destination et se plaquent contre le mur de part et d'autre de la porte principale.
Forcément, toutes les fenêtres sont condamnées et calfeutrés de l'intérieur. doit être obscur là-dedans.. et pas moyen de jeter un oeil.



Il est un moment où il faut y aller..
Il ne sera pas dit que la triade est une bande de lopettes sans panache.



On entre tous. Et on la joue effet de surprise.
A l'abordage...


Il ricane, comme c'est rare... Mais la situation lui file la gaule, enfin, enfin il retrouve des réflexes et cette tension excitante précédant la baston...
Alors d'un coup de paluche il articule la poignée de porte, et d'un coup de pompe il ouvre en grand, comme ça, rien à fout'.
Roulé-boulé direct à l'intérieur et pétoire pointée vers l'inconnu...


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 14:30 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Wyk garde sa capuche bien en arrière. Si il faut charger, c'est le genre de connerie qui tombe facilement sur le visage. Un glaviot dans chaque main, une crosse bien serrée, il est prêt.

Il ne foncera pas le premier, non. Il attendra que les tireurs du groupe aient clairsemé les rangs des types d'en face. Et puis il foncera ventre à terre péter les genoux du plus proche, en poussant un hurlement suraigu, parce que ça fait encore plus dingue que les dingue d'en face. Hé quoi, ça veut se la jouer grands malades qui brûlent des pneus et tapent du métal, et Wyk relève le défi de jouer au plus timbré. Si c'était un concours de bite, Wyk aurait aussi relevé, du reste...

Enfin, si il s'avère que l'opposant le plus proche est en fait assez loin, il lancera la crosse de jugger dans sa direction, comme un tomahawk. C'est que bien lesté, avec une bonne rotation, ça vole bigrement bien ces choses la. Et le temps que la crosse fasse le voyage, il se précipitera sur l'adversaire pour le clouer au sol avec ses mains.

Et si jamais aucun coup de feu n'est tiré, et bien, il restera prudemment en arrière. On ne va pas risquer des dents si il n'y a pas un peu de fun de promis, si ?

C'est bon, c'est bien répété, chorégraphié ? Action !



Revenir en haut
Dragon Noir
Dragons Noirs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 10:05 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Les Dragons ont bien préparé leur plan. Au moins pendant une minute.
Difficile de savoir si le mode berserker peut fonctionner quand on ne connait pas le nombre d'ennemis en face.
Ceci dit, vu l'activité dans le coin, ils sont en droit de croire qu'ils ne doivent pas être beaucoup à l'intérieur.

D'ailleurs lorsqu'ils pénètrent dans le bâtiment, tous les bruits cessent. Le silence et l'immobilisme règnent.
Les vieux rayonnages qui supportaient il y a longtemps des chips et des cahuettes ont été rassemblés pour faire comme un mur face aux intrus.
Au plus haut de ces étagères marchandes, l'oeil noir de plusieurs canons de mitraillettes les observe.
Impressionnant au premier abord, mais si les Dragons ont une bonne vu, ils verront que les chargeurs sont vides.
Par contre, à coté d'un des fusils, une arbalète bouge légèrement.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 11:36 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Paf paf paf.
Les Dragons Noirs ils en ont dans la culotte, une foutue bande de costauds, des tatoués qui n'ont rien à envier à d'autres mâles dominants à l'accent hispanique...
Oui, c'était couillu, cette entrée, genre effet de surprise, les terrifier, leur faire croire qu'on est un putain de régiment, ouaip, même le cri de Wyk a dû leur foutre un genre de trouille bleue..

Mais voilà, parfois il y a un os, là il est de taille, un fémur d'enfoiré de dinosaure, au bas mot.
Après son roulé boulé digne d'une production pré-crash from Hong Kong, Motor qui pointe sa pétoire vers les barricades se rend compte de son erreur... Et maintenant ? Dis ? Qu'est-ce qui les empêche de défourailler à tout va, non parce que dans le feu de l'action, la tête de Dragon ne voit que des gueules de mitrailleuses prêtes à cracher, les chargeur vous pensez bien qu'il ne les a même pas remarqué...
Appui droit, check, appui gauche, idem, il reste un soldat bien entrainé, et si ça crache, il plongera sur le côté, il arrivera bien à cracher un peu de poudre avant de se faire hacher menu par la seconde salve... Rien ne semble se passer et tout est l'affaire d'une seconde...
On est en plein bluff. Autant s'enfoncer un peu.



Rengainez vos putains d'armes !!! Première sommation !



Ils chient leur terreur dans leurs frocs, fiston, à tous les coups.


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 13:38 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Wyk est sourd. Sourd aux menaces de Motor. Il n'entend plus qu'une soupe sonore indistincte. Son œil est rivé, médusé, par tous ces canons. Sa crosse lui glisse presque des mains. Il ne la tient que par le bout. Un sourire béat se forme.

Comme tout ce qui est profondément ancré chez quelqu'un, tout ce qui est pourtant incompréhensible pour un autre humain si il est étranger, tout ce qui est bien souvent débile est dangereux, on peut sortir la même excuse :

"C'est culturel. Respecte ma différence."

Vu par l’œil de Wyk, voici la situation :

"Je meurs en embarquant la moitié des Dragons avec moi, ou je suis un héros."

La crosse tenue par le bout tournoie comme les pales d'un hélico quand il envoie sa grande carcasse maigre droit dans le premier rayon. Il n'attend pas la seconde sommation. Il fonce, gavé d'adrénaline, avec du Wagner en tête, beuglant comme un corbeau froissé, prêt à sauter sur un rayon pour une joyeuse partie de domino. Au pire il perdra les dents. Au pire la vie. Préférable aux dents, en fait...
Oui, c'est culturel.


Revenir en haut
Dragon Noir
Dragons Noirs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 18:02 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Bluff et Ultra-Zerg.
Rien à voir avec l'équipe numéro 2 qui se demande encore si face à eux il y a une mamie ou un canard vibro.
Question d'hormones surement.

Lors de la sommation, l'arbalète ne fait que se pointer sur Motor. Par contre quand le suicidaire borgne s'élance vers l'étagère, l'assemblage de miroirs bougent de panique pour tenter de le viser.
En vain, il est déjà prêt à grimper dessus.

Un grognement sourd se fait entendre, et une bat de baseball s'élève comme tenue par un seul homme.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 18:42 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Y'a pas, Wyk est du genre sanguin, mais voilà, il crapahute et se lance à l'assaut d'un coup, escaladant la barricade de bric et de broc...
Les autres restent bouche bée.
Il fera une fantastique diversion... S'il se prend le coup de batte sur la gueule, les autres auront une ouverture.... Le tout c'est d'être rapide...

Alors le Dragon se jette, prend un premier appui sur un bureau balancé à la verticale qu'on sait pas comment il tient et escalade après Wyk... Les autres suivront sûrement...
Attendre de voir si un humanoïde tient la batte, attendre qu'il frappe, ajuster et tirer.


L'avantage dans tout ça, c'est que s'ils avaient voulu mitrailler ce serait déjà fait.
Ils bluffent eux aussi


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Sam 3 Mar - 03:19 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Une batte ?

Un homme armé ?

Air furieux ?

Il lâche sa crosse, se roule en boule, mains sur la tête, la nuque, et attend. Pleure par anticipation. Cherche à subir en limitant la casse.

C'est culturel.

Ou pas. Il faut juste protéger les dents. D'ailleurs il ne pleure pas. La bouche bloquée dans un grand "AaaAAah" remplit de trémolos de crainte, il espère juste que la douleur ne lui fera pas s'éclater les dents les unes contre les autres non plus.



Revenir en haut
Manfred
Camarades de jeu

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 5

MessagePosté le: Lun 5 Mar - 10:46 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Derrière l'étagère, un immense gars au visage déformé à force de fractures dans sa jeunesse certainement abat un premier coup de bat sur le dos Wyk qui s'est mis en position de protection façon hérisson, sans les piquants.
Il a sûrement vu l'asiat' monter sur le bureau vertical, prêt à tirer, mais chacun son tour.

Mais la balle rate sa cible l'égratignant au passage suffisamment pour enrager ce monstre humain, et le faire hurler. Il s'immobilise, touchant la plaie sanguinolente de son bras droit, apercevant tout ce vermeil sur ses doigts.
Il regarde l'auteur de sa douleur avec une rage toute neuve.


"Tu vas payer Connard." Grogne-t-il et escaladant dans le sens inverse l'étagère.


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Lun 5 Mar - 16:15 (2012) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville Répondre en citant

Wyk ne fait rien pour protéger bon-maître Motor du malabar qui lui fonce dessus. Il aurait pu faire un croc en jambe avec sa crosse mais non. C'est fichu. Le geste l'a plongé dans une catatonie craintive. La batte, le faciès furieux, le mouvement du coup. Il n'a même pas sentit le choc. Il n'a même pas eu le souffle coupé. Il avait arrêté de respirer avant. Il ne sait plus ce qui se passe, la tête repliée.

Il se boulifie.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:08 (2018) Sujet du message: [ANIM] Les ruelles de la ville

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2


Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com