Fédération Fédération Zhu
Forum de discussion et de roleplay autour de la Fédération Zhu, les triades post-apo du jeu fract.org
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

Déphasé...

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 15:10 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Motor arrive à la tente de Sheng et Brook à la nuit tombée.
Il aurait fallu être aveugle pour ne pas remarquer. La lueur de la lampe à huile oscille contre les bâches de l'abri de fortune...

Et à l'intérieur, Sheng, près de son frère, Brook...
Brook qui depuis des lunes semble atteint de ce mal terrible décrit par Amida...
Il ne répond plus, s'alimente à peine. Il a perdu goût. Le mal du fract. Une dégénérescence psychologique née de l'apocalypse, de la perte totale d'espoir, de foi en l'avenir..
Il n'est plus que l'ombre d'un être humain, grelotte, le regard dans le vide, sans réelle conscience de ceux qui l'entourent.. Le tableau est cruel, et voir ainsi un frère des quatre mers atteint d'un mal inconnu chez eux tord les entrailles de Motor, c'est pour lui et sa triade que la Fédération a envoyé les frangins dans cette région dégénérée, pour ça et parce qu'il est le chef, il se sent tellement coupable.
Mieux vaut mille fois mourir de la main d'un ennemi qu'ainsi...


Tu as pris ta décision, Sheng ?...
J'ai peur que...

Si tu veux bien, laisse Juan l'examiner, elle seule dispose du savoir des anciennes.. Qui sait.. Puis nous aurons à prendre cette terrible décision..


Il tire sur la bâche.
On ne l'avait même pas vu.
Depuis les événements récents elle ne regarde plus que ses pieds, emmitouflée dans ses foulards...
Une autre vision qui vrille le bide du dragon, mais il réglera cette question plus tard.

Entre.
Examine-le.
Et dis-nous...


Se tournant vers Sheng..

J'aimerais que tu me suives, frère...
Discutons...



Le ton est moins autoritaire que d'habitude.
Empathie, peut-être... Quel gâchis...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Avr - 15:10 (2012) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 19:56 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Le cul posé sur un petit tronc dans la tente, faisant office de banc, les frères Zuh n'ont pas vraiment de discussion. Sheng sert surtout à changer le morceaux de bois des mains de son frère, qu'il taille lentement, lorsque celui ci devient trop court, trop près de son poignet... De temps en temps il réajuste le drap sur le dos de Brook mais rien de plus : il fait surtout acte de présence, pour ne pas le laisser seul.

Puis le boss entre et son ton est beaucoup moins autoritaire que d'habitude. Lui aussi à dû voir l'état déplorable de Brook...
Prendre une décision... Comment prendre une tel décision...

Le Doberman se lève et commence à faire les 100 pas dans la tente tout doucement en se frottant la tête.

... Est s'que j'ai vraiment e choix Motor... Regarde le : même lui ne supporterait pas d’être dans cet état.
Putain d'continent de merde...


Et bam dans les sacs. Un bon coup savate bien d'chez nous.

... ... ... J'aimerais bien oui que Juan l’examine au cas où ça pourrait s'améliorer pendant qu'on discute.

Pas beaucoup de conviction dans s=ces paroles. C'est plutôt une façon de gagner du temps, de voir son frere encore en vie... A moitié.

Je te suis.

Juste avant, il prend un bâton bien grand qui devrait durer plus que le temps de la conversation et le pose devant Brook en enlevant celui dans les mains.

Quand tu auras fini Juan, remet lui celui dans les pattes s'il te plait, merci.


Pour qu'il en arrive à être poli avec l'esclave déchu c'est que ça va vraiment mal.



Dernière édition par Sheng le Lun 23 Avr - 19:21 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 20:29 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

S'il te plait. Merci.
L'esclave entre, le dos courbé. Seules les reflets de ses yeux sont visibles. Le reste est caché, invisible. Du moins, le croit-elle.
Elle acquiesce une fois et une seule à la demande des deux hommes et va s'agenouiller à coté du frère malade.
Elle a compris ce qu'il se passait avec cette obsession de tailler du bois, toujours et encore. Bloqué comme un disque rayé.

Elle attend qu'ils s'en aillent, pour ouvrir le sac à dos qu'elle a apporté avec elle.


Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 16:22 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Ils sortent tous deux de la tente...
Dehors la nuit est glaciale et la neige tombe comme de la cendre...
Un léger vent vous transperce jusqu'aux os... Saison de merde.


Les deux guerriers Zhu de marcher dans le froid...


Suite ailleurs


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 22:11 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Ils sortent. Mais le silence n'est pas parfait. Brook marmonne un peu.
Juan se met à l'aise. Elle retire les bandes qui couvrent ses mains, et les foulards qui dissimulent son visage qui ne quitte pas des yeux le frère de Sheng.
Elle a pour lui un regard triste, mais respectueux.
Il a été un guerrier, un grand. Et Juan n'est que la fange de leur société codifiée.
Pourtant, elle ne baisse pas les yeux. Elle sait qu'il s'en fiche à présent, que ce n'est plus si important.

Elle sort de son sac une eau de fleurs gardée dans un flacon, et un linge propre qu'elle imbibe de ce liquide parfumé.
Elle lui lave lentement le visage, et le cou. Elle le fait comme elle l'aurait fait pour Motor.
A croire qu'elle a beaucoup de tendresse à offrir depuis qu'elle a été répudiée.

Elle lui nettoie les mains aussi. Aucune parole de passe la barrière de sa bouche.
A présent, elle peigne ses cheveux.

Sheng s'occupe de son frère, mais c'est tellement plus pénible lorsqu'on voit la déchéance d'un proche.
Tellement plus cruel quand on aperçoit au bout la solitude, la vraie.

Juan repense à sa famille qui l'a vendu un jour. Mais c'est bref.
Elle préfère réfléchir à ce que peuvent ressentir Sheng et Brook aujourd'hui.


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Mar 10 Avr - 20:42 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

La main de Sheng passe l’entrebâillement de la tente juste au moment où Brook finissait de tailler son baton. Encore un ou deux coups et il attaque le poignée.

Pourvu que son infirmière intervienne à temps.


Juan... Nous revoilà... Oh! fais gaffe à son couteau!


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Mar 10 Avr - 21:21 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

D'un geste rapide, elle écarte la main qui tient la poignée, du trajet de la lame. Elle est surprise par leur retour trop rapide, elle n'a pas caché son visage, ni ses mains.
Elle en profite pour placer l'autre baton, pour un taillage intensif.

Et sans un mot, elle s'éloigne de Brook pour se rhabiller. Jusqu'à presque disparaitre dans ce décors.
Elle attend simplement qu'on la congédie.


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Ven 13 Avr - 20:10 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

La mine est grave pour le Doberman mais il fait quand un même un signe de tête reconnaissant envers la futur femme libre qui ne le sait pas encore.
Elle vient d'offrir à Brook quelques heures de répit...


... Merci Juan. Comme tu vois il ne fait plus vraiment gaffe à rien.


Pas de moquerie ni de piques assassines, non. Le moment est plutôt solennel.

Je vais devoir causer à Brook. Tu peux rester si tu veux ça ne me gène pas...

En attendant, Sheng se pose à coté de son frangin.



Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Ven 13 Avr - 23:27 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Alors, elle s'agenouille.
Oui, elle a envie d'être là. Ce n'est pas malsain. Du moins, elle n'en a pas l'impression.
Elle s'imagine être comme un soutien, au cas où ça se passe mal. Pas pour Brook, mais pour Sheng.
Qui sait ce que peut faire l'effet sur un homme, même si il est le Doberman, de tuer son propre frère.
Elle a été elle-même perturbée lorsqu'elle s'est rendu compte que Pipo, celle qu'elle considérait comme sa presque égale, cette confidente, était elle aussi contaminée par ce Mal.

C'est à peine si elle respire, rangée dans son coin. Elle attend la suite.


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Sam 14 Avr - 02:06 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Sheng soupir, assit à coté de Brook. Non pas qu'elle les dérange mais plutot que l'heure est venu...
Les deux frangins regardent droit devant eux, fixant un horizon passé, une vie entière qui défile avec. L'un à la gueule triste, l'autre aucune expression.


... Tu sais Brook, Motor m'a dit que le vieux Charogne, tu t'rappelles ce vieux con qui nous manquait de respect. B'in il a canné... J'aurais aimé que tu l'vois pleurer et l'entendre nous supplier de le finir mais on a pas eu s'droit. Ca doit t'faire plaisir quand meme?...

La fouine, comme il aimait que Sheng l'appelle, ne bouge pas. Toujours ce regard vide droit devant.

... Frérot, on a eu une putain d'vie quand meme... Tu t'rappelles du vieux à la baraque? J'crois qu'c'est de là qu'on a plus jamais blairé les vioc'! Ahh!... Ahahahah!... J'me rappelle du jour où j'me le suis farcis, le jour où la triade à débarqué au village. J'lai éxplosé et toi tu jouais avec un bâton dans ses boyaux à l'air. T'avais quoi? 6ans? Mais là, j'revois cette même tronche sans émotion qu'à l'époque : personne pouvait deviner à quoi tu pensais...

Souvenirs, souvenirs... Il rit le Doberman mais il rit jaune car ce temps est fini : les freres Zuh ne seront plus qu'un.

... Brook, si j'avais su que ce continent te rendrait... ... J'donnerais ma vie pour qu'tu reviennes mais j'ai compris que tu n'pouvais plus accepté ça. J'l'ai compris avant même qu'on retrouve Motor, quand il nous a interdit de tuer les continentaux du Sud... J'l'ai vu dans ton regard : Tu savais qu'à partir de là plus rien ne serait comme avant...

Un regard vers Juan, puis vers son frère. Les yeux du chien fou ressemble plus à ceux d'un cocker qu'à un Doberman, c'est sure.

J'ai jamais été doué pour les adieux frangin... Alors dis moi comment tu veux partir?
Une balle dans la tête?


Pas de réponse...

Une flèche?


Pas de réponse...

Dans mes bras lentement histoire de nous en faire baver jusqu'au bout?

... Cet enfoiré sourit légèrement et ferme les yeux. Pas si zombie que ça en fait.... Et c'est là que Sheng laissa couler sa première larme sur le continent...


... Putain de p'tit con : t'as vraiment décidé de m'faire chier hein...

On sent de petits sanglots dans sa voix brumeuse.

Y'a Juan ici est tu m'affiches devant elle... Fais chier, aller vient là. Moi aussi j'vais t'afficher p'tit con : tu t'rappelles ta berceuse quand t'étais tout p'tit?... Quand le vieux nous cognait y'avait qu'ça pour nous calmer et toi tu t'endormais comme une merde! Eheheheh...

Sheng passe son bras autour du coup de son frère et commence à chanter une chanson d'black...




...Une chanson qui les faisait marrer à l'époque : "What a wonderful world". Sans déconner, vu leur vie de merde y'avait qu'un putain d'hippie noir d'l'ancien temps qui pouvait leur rendre le sourire avec ces conneries.
Franchement, Sheng devait voler pour nourrir le vieux, son frère et lui même sous la menace de grosses baffes dans la gueule du petit Brook et ce con de hippie chantait que "tout est merveilleux"! Ouais ça les faisait marrer. Dans leur village, personne ne se "serrait la main pour se dire en sous-entendu, je t'aime", personne n'avait le sourire et les cris des gamins n'étaient pas par bonheur mais parce qu'ils crevaient tous la dalle. Qu'est s'qu'ils ont pu se marrer, la gueule pleine de bleus, mais ils se marraient bien quand même.
Mais bizarrement, cette fois, la chanson à une autre sonorité. Surement à cause de la voix de Sheng qui à changer depuis le temps des berceuses et puis le contexte. Il ne cherchait plus à faire rire son frère mais à se voiler la face. Pour lui, pour Brook... Une tentative pour rendre le moment moins difficile, faire un retour en arrière là où tout allait presque bien.  Peut être... Trouver le vrai sens de cette chanson.

La tête de Brook Lin est posée sur la poitrine de son grand frère. Quelques larmes lui tombent dessus pendant que la berceuse passe...
... Et plus la berceuse passe, plus Sheng serre son bras autour du cou... De plus en plus, tout comme sa mâchoire qui se serre et déverse des paroles devenant presque incompréhensibles tellement que les dents restent scotché les unes aux autres.
Cette chanson devient un supplice...

Mais dans la tête du Doberman, le moment qui restera à jamais dans sa mémoire sera la main de son petit frère serrant la sienne qui l'étrangle et une phrase qu'il lui murmure à l'oreille...

["... ... ... ... ...      ...  ..."]

... Jusqu'à ce que sa ma main tombe lentement le long de son corps : Brook est parti... Désormais Sheng est seul. Seul sur le territoire des continentaux.

Il ne chante plus, ne dit rien, juste pleure en silence en tenant son frère inerte dans ses bras... En évitant le regard de Juan.





Dernière édition par Sheng le Lun 23 Avr - 19:25 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Sam 21 Avr - 09:52 (2012) Sujet du message: Déphasé... Répondre en citant

Juan ne fait pas l'affront au Doberman de le consoler. Et ce n'est pas Juan qui serait assez imbue d'elle-même pour croire qu'elle en serait capable.
La mort d'un proche doit être pleurée. C'est ainsi que cela se passe chez les Zhu. En privé.
Elle ne se sent pas de trop pour autant. Elle n'est personne.
Elle ne fait que baisser le regard. Il a eu le courage de l'envoyer dans le non-charnelle.
Elle peut partir, maintenant ce qu'il se passera sera bien trop intérieur pour qu'elle puisse le comprendre.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:13 (2018) Sujet du message: Déphasé...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com