Fédération Fédération Zhu
Forum de discussion et de roleplay autour de la Fédération Zhu, les triades post-apo du jeu fract.org
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

Grand, large, et comateux
Aller à la page: 1, 2  >
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 22:09 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Avant la fête.

L'esclave silencieuse à tirer le corps inanimé du vieil homme dans une tente. Elle l'a couvert comme elle a pu. Pas de feu à proximité, mais elle table sur la boisson aromatique qu'elle lui fait boire avec patience. Presque goutte par goutte. On lui a confié une vie, aussi agée soit-elle, elle fera ce qu'il faut.
La boisson a des effets antalgiques, et active la circulation. Le coeur de cet homme sous la pénombre de la tente doit battre plus vite et plus fort.

Un traitement risqué, mais par ce froid, ce n'est pas la pire idée.

Elle reste à genoux à coté de lui, et attend un éventuel réveil.
Puis elle se souvient qu'elle doit préparer le repas pour ce soir...

Elle quitte la tente, avec un dernier regard pour son protégé.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Avr - 22:09 (2012) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 08:49 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Avant la fête.
Juan est sortie depuis quelques minutes.
Motor Lee approche du corps inanimé. Lame en main.
Autant en finir maintenant...
Un esclave inconscient a besoin d'être nourri mais est non-productif.
En ces temps glacés, il faut être rigoureux sur la productivité.

Mais Motor est un humaniste, quoi qu'on en dise.
Et il s'improvise toubib, là.
Il sort la lame des braises.
En pose le plat sur l'intérieur de la cuisse du malheureux vieux bonhomme qui n'en demandait pas tant.
Bingo.
Il réagit, mugit, déblatère des trucs pas clairs dans un dialecte inconnu.

Puis sombre à nouveau dans l'inconscience.
Résultat intéressant.
Il faudra poursuivre les expériences.



Motor quitte la tente, il doit aller voir Galdir...



Revenir en haut
Motor Lee
Tête de Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 1 178

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 19:53 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Deux jours plus tard.
Approche du chef de triade... 
Deux petites claques pour sortir le vieux des vapes... 
 
 
L'heure est venue pour toi de faire un choix... 
Je suis prêt à t'accorder une chance... Une chance de faire route avec nous en homme libre. 
Je ne recrute que des hommes fiers et droits. 
Voilà la chance que je te donne. 
 
Tu peux refuser, pèse bien ta décision. 
A très bientôt, vieil homme....



Réponse du vieux large..

Je suis un homme libre. Et ce ne sont pas des brimades puériles qui y changeront quelque chose. 
 
Tu me fais pitié avec des grands airs à vouloir te donner bonne conscience en me proposant la liberté. Tu me salis et tu veux que je te dises merci. 
 
Mais tu te prends pour qui ? 
Le syndrome de Stockholm c'est pas pour les durs à cuire comme moi. 
 
Maintenant si tu as de la nourriture à perdre je la boufferais



Voilà une stature digne des quatre mers, vraiment. Motor sourit, on fait des concessions, on s'attendrit, on devient un mec cool sur ce continent...
Ce gars-là se conduit en esclave il compte le rester. C'est bien, l'ordre des choses est ainsi respecté.
Un esclave comme au bon temps de la Fédération.


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 18:39 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Juan la femme voilée qui vient chaque matin et chaque soir faire manger le vieux Loup, arrive juste après que Motor soit sorti.
Elle a entendu son refus à travers la toile cirée surmontée de peau d'animaux.

Son regard se pose sur l'homme assis. Il reprend lentement des forces.
Sans un mot, elle soulève le couvercle du bol qu'elle tient. De la fumée et une odeur appétissante de viande et de bouillon s'en échappe.
Toujours pas de morceau à manger pour le convalescent.

Elle lui tend l'offrande humblement.


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 22:57 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

... Et c'est Sheng qui s'en empare en toisant le captif. Perdre son frère ne l'a pas aidé à devenir plus sociable envers les continentaux.

Alors le premier est accueilli comme l'un des nôtres et lui est nourri alors qu'il manque de respect à la triade... Normal quoi... Va falloir que j'cause à Motor pour prendre ce type en main : le dresser à la manière Zuh.

Il boit le bol cul sec et le tend à Juan.

Ne l'nourrit pas ce soir. Quand il sera plus docile oui...

Ouep, perdre Brook l'a rendu un peu plus pointilleux sur le statut de chacun. Le mince filet de tact qu'il avait acquis a disparu.


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 01:33 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

 Une ombre bouge. Wyk. Accroupi comme un animal. Il tombe la capuche. La casquette de Grand-Large est bloquée dans le gras de ses cheveux. Il prend un air cabotin pour réciter.

"Wyk doit-il préparer la mariée pour le bon-maître ? Wyk sait que bon maître ne peut être... "ferme" devant une femme. Wyk est la, pour rendre bon-maître bien dur, et sa femme toute prête, même si elle ne le veut pas."

Il sourit, montre ses dents vacantes et se passe la langue sur les lèvres bleues.

Il soupire, se redresse.

"
Bonjour Juan."

C'est tout. Façon de se tenir prêt à servir au besoin. Une femme affranchie de force, quand lui a refusé la promotion pour embrasser la carrière d'esclave. Il devine que Juan se prépare, au nom de sa bonté, à faire une connerie pour aider ce marin. Et il se pose sous ses yeux en amandes pour jouer le rôle du coupable.


Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Sam 21 Avr - 10:20 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Une femme affranchie. Qu'est-ce que c'est pour Juan ?
Elle a été dressée pour obéir dans la pénombre des cales flottant sur les 4 Mers.
Avant il y avait sa mère. Qui préparait tout pour son père, épouse dévouée d'un commerçant sans fortune.
Après il y a Amida. Qui se tait le plus souvent, se tient à l'écart, se mêle à rien et de rien.

Son regard soumis suit à peine les gestes de Sheng et préfère se détourner pour offrir un signe de tête à Wyk.


"Dis lui que sans manger, il ne survivra pas."

Pourquoi passer par Wyk pour parler à Sheng ? Le considère-t-elle comme un égal encore ?


Revenir en haut
KANE
Camarades de jeu

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 260
Localisation: cherbourg

MessagePosté le: Sam 21 Avr - 19:41 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Regardant Wyk d un mauvais oeil.

puis ruminant : Putain de phenomene de foire...

- Juan je vois que tu as trouvé encore une pauvre âme pour t occuper...mais ici à notre epoque, ce vieux dechet pourrait tres bien te violer et ensuite te bouffer...ou peut etre meme l inverse ! rires.

posant sa main sur son epaule

- vie ta vie pleinement et non pas a travers les autres, ne gache pas tout en continuant à vivre comme une esclave



Revenir en haut
Grand Large
Camarades de jeu

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 22 Avr - 15:56 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Grand Large commençait à reprendre ses esprits.
Les derniers jour l'avait bien secoué. Difficile d'être lucide dans la douleur, la faim et le froid.
La situation devenait plus claire même si le fait qu'il était encore en vie restait un mystère.


Le gros sadique semblait avoir autorité sur sa bande de dégénérés.
Grand Large ne tarderait pas à trouver la faille au sein de cette horde qui semblait soudée.


La jeune femme qui s'occupait de lui finirait bien par lui apprendre quelque chose.
Grand Large s'était naturellement méfié d'elle. Elle était envoyé par celui qui avait jugé utile de graver son nom sur l'intérieur de sa cuisse. (Très utile, pour que Grand Large n'oublie jamais à qui il devrait arracher les couilles...).


Cette femme était troublante, la lenteur et la précisions de ses geste, leur douceur aussi.
Un contraste surprenant dans cet environnement hostile.
Surprenant comme son regard dans la fente de sa face voilée. Regard plein de compassion.
Elle restait jusqu'à maintenant bien silencieuse.





_________________
Grand Large
Quod me nutrit me destruit


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 15:18 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

"Sans manger, y vivra pas."

C'est dit. Sans effronterie ni conviction.

"On s'en fout. On a besoin de forts, ou de rusés. Même en esclaves."

Oui, il se jette des fleurs. Moyen comme un autre d'accepter oralement le verdict de Sheng. Même si dans son dos, une main osseuse braquée vers Juan déploie et reploie ses doigts, avant de faire la bouche avec ses phalanges.
Un dernier petit signe de l'index, puis il déploie ses doigts en attendant la bouffe à glisser au prisonnier.

"Y ferait juste ravaler sa fierté si y faut..."


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 19:12 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Ca va, ça va j'l'ai entendu... Bon tu t'en occupe alors le moche. Garde un oeil sur lui... Pas d'bouffes, pas d'papouilles, compris?

Pourquoi Juan lui demande de faire le perroquet et ne lui parle pas directement? Elle n'est plus l'esclave qu'elle était pourtant.


Bon Juan, c'est quoi l'soucis : C'est à cause de s'qui s'est passé dans la t...

Soudain, un éclair de génie lui traverse le crane. Parler à coté du lépreux de choses plutôt confidentielles risque de lui attirer des ennuis : HOP! Diversion!

... Tente avec Brook? T'en fait pas j'l'ai fait surtout par curiosité, pour savoir ce que ça faisait.... De... Tuer... à  mains nues...

Subtil diversion, mais Juan devrait comprendre quel est le réel sujet de discussion, laissant surement Wyk dans le doute.

Et ne t'comporte plus comme une esclave, tu es une femme libre maint'nant. Libre de tes paroles : tu peux t'adresser à moi comme ton égal Juan et laisser la corvée de surveiller le prisonnier à Wyk.
En parlant d'lui, Wyk, Essaie de savoir d'où vient ce type : cex qu'il a croisé, ce qu'il a pu dire et à qui.

Tout ça en toisant toujours autant Grand large. Les vieux c'est pas sa tasse de thé, encore moins quand il pu l'continent.



Revenir en haut
Juan Niu
Lanterne Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2011
Messages: 511

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 23:33 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Ils n'ont que cela en bouche. Se comporter en affranchie. Mais elle n'a jamais eu le mode d'emploi.
Elle confie un thermos à Wyk, et le remercie du regard.
Puis se lève, elle salue Kane. Sa voix est basse, et étouffée par le voile.


"Je reviendrai plus tard. J'ai des onguents à vous distribuer."

Puis les yeux plantés dans ceux de Sheng. L'allusion n'a pas du lui plaire.

"Suis-moi."

Et elle sort de la tente qui protège les réserves du camp et leur unique esclave, à ce qu'il parait.
Elle marche à l'écart du campement. Apparemment, elle a l'intention de lui parler un bon moment au Doberman.


Revenir en haut
Wyk


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 272

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 02:09 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Wyk sourit, mielleux et serviable à souhait. Il fait une brève révérence de la tête, de façon à rester plus grand que tout le monde malgré tout. Puis, quand tout le monde est parti :

"Manger ? Boire ? Le grand large, ça creuse. J'en sais quelque chose. Marin moi aussi. Marin, pas vrai ?"

Il lui revisse sa gapette sur la tête.

"Jôôôli marin, hein ? Jôôôlie casquette, ouais. Précieux ça, les marins. Pas vrai ? On dit que ça court ni les rues ni les chenaux. Que non. Et Wyk surveille le cours des marchandises. Alors dis moi, Grand Large, sais tu naviguer, ou préfères tu manger ? Choisis bien."

Le thermos glisse depuis une manche jusqu’à la main droite. Magie.
Main gauche, on peut voir sa main toute plate se replier. Entre ses phalanges apparait un éclat de verre long comme un couteau. Le tuer d'un coup de "poignard" ? Ce serait grossier.

Son sourire promet tellement plus...


Revenir en haut
Sheng
Bâton de Jade

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 782

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 08:10 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Le Doberman soupire quand il voit l Wyk faire sa révérence. Depuis le temps, il commence à cerner quand le crasseux est sincère ou non.
Puis il suit Juan à l'écart, très à l'écart. Le ton était plutôt sec et le regard assez dur. Sheng avait deja asisté à une embrouille entre femme, entre esclave et ça pouvait aller très loin car mine de rien, même avec le regard pointant le sol, ces petites diablesses arrivaient à se battre férocement.

Il marche encore et encore derrière l'ancienne esclave toujours sur ses gardes.


Revenir en haut
Grand Large
Camarades de jeu

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 19:55 (2012) Sujet du message: Grand, large, et comateux Répondre en citant

Pauvre type ce Wyk, peut-être un brave type mais complètement givré.
Le mal de terre qui ravage le cerveau des marins.
Grand Large savait de quoi il parlait, il se sentait sombrer dans un puits de folie sans fin.
Mais qui pouvait se dire sain d'esprit dans le groupe ?
Tous à panser une blessure morale, à rechercher un secours hypothétique dans la folie de l'autre.
Et ne recevoir que l'écho amplifié de son propre traumatisme.


Et Juan au milieu de ce capharnaüm comment faisait-elle pour tracer sa ligne si droite.
Et si fine, si fragile. Elle étais la seule à avancer et la seule à ne pas sembler en avoir conscience.
Tous sombraient dans un délire destructeur et morbide, tous s'enfonçaient un peu plus chaque jour dans leur égoïsme autodestructeur.
Juan plongeait ses racines dans cette crasse et s'en nourrissait.

Grand Large se jura ce soir là de la protéger. Juan aurait pu être sa fille.
Si souvent géniteur et jamais père, Grand Large ressentait un manque.
Les espoirs mis dans Galdir et aujourd'hui trahis auraient dû lui servir de leçon.
Autant Grand Large savait apprendre vite sur certains sujets mais pour d'autres il ne comprendrait jamais rien.
_________________
Grand Large
Quod me nutrit me destruit


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:08 (2018) Sujet du message: Grand, large, et comateux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Fédération Zhu Index du Forum -> Fédération Zhu -> Légendes des quatre mers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2


Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com